Aurélia HERMANGE, Diana BÉRAUD

paris coquinUne découverte d'un Paris sexy et coquin. Mais pour surprendre encore et toujours ses visiteurs, la ville de Paris organise, du 31 janvier au 2 février, Paris face cachée”, une visite guidée coquine qui séduit le public pour la troisième année consécutive. Tout au long du XVIIIe siècle et ce jusqu'en 1814, de nombreuses filles publiques y « faisaient leur palais », c'est-à-dire vendaient leur corps pour quelques sous.
Le Secret Square, temple du glamour et de la volupté, situé dans le 17ème arrondissement de Paris, à deux pas de la place de l'Etoile, vous invite à découvrir le seul restaurant et cabaret aphrodisiaque de la capitale. Au milieu du XXe siècle, le A single Two Two (122 Rue de Provence) ou le Chabenais (12 Rue de Chabenais) étaient considérées comme les maisons closes les plus luxueuses de Paris.
La visite est plaisante, permet de se promener presque 2h à pied dans Paris, les explications de la guide sont très intéressantes, très pédagogiques, avec plein de petites anecdotes historiques et même des conseils sur des boutiques et restos que nous croisons.
Parmi la sélection fournie de Camille (le 41, l'Overside, le Rituel Foch, les Chandelles), c'est le Mask, au 18 de la rue Feydeau, qui recueille le plus de petits cœurs (elle a aimé) et le plus de petites flammes (elle a fantasmé). Construit autour d'une vingtaine de pépites musicales créées sous la IIIème République, Paris Chéri(es) entend mettre à l'honneur la liberté de ton et l'esprit coquin des chansons d'antan.
Plutôt du genre old school, ce club libertin ouvert depuis 30 ans, s'est niché au coeur d'une maison du 14ème siècle. Comme d'habitude je ne suis jamais déçue par les visite Paris Zigzag, a la fin toujours envie d'en réserver et de découvrir des nouvelles choses sur Paris.
Maison Close (Salle De Montre #2) Électriques , temple du glamour et de la volupté, situé dans le 17ème arrondissement de Paris, à deux pas de la place de l'Etoile, vous invite à découvrir le seul restaurant et cabaret aphrodisiaque de la capitale. Au milieu du XXe siècle, le One particular Two Two (122 Rue de Provence) ou le Chabenais (12 Rue de Chabenais) étaient considérées comme les maisons closes les plus luxueuses de Paris.
L'Apéro du Jeudi fait découvrir sur Paris et Lyon les bars et établissements les plus sympas. Quel plaisir de découvrir tous ces endroits et anecdotes qui ont contribués de faire de Paris son histoire, ou plutôt ses histoires interdites aux moins de 18 ans. Bar, dancing, salons et chambres luxueuses… le tout-Paris des lettres, du music-hall, du cinéma et de la politique a fréquenté le Sphinx : Maurice Chevalier, Mistinguett, Colette, Albert Londres, Simenon, Henry Miller.
Maison Close — Wiktionnaire nom a pour origine la présence d'une ancienne fontaine appelée la Bonne Eau, la Bonne Fontaine ou la Bonne Fée qui se situerait de nos jours en haut de la rue. En revanche pour les plus coquins ou les plus curieux, il est facile de passer du bar à cocktails au club libertin (ou l'inverse) à condition de respecter les codes de chaque établissement.
Ce livre fascinant de plus de 400 pages est une mine de renseignements sur Paris : son histoire (« les opinions diverses de la fondation de Paris selon plusieurs historiographies », qu'il présente objectivement tout en sachant qu'il y en a de fausses, comme il se trouvera autant de lecteurs qui en accepteront les thèses que d'autres qui s'y opposeront), les étapes de son développement urbain, sa géographie (la liste des rues et des principaux édifices, les faubourgs, les fontaines, les ponts et les portes de Paris) et son organisation (évêques, magistrats, juridictions, prisons…).
No Paris , bar à cocktails coquin 2.8421052631579 out of five based on 19 ratings. Avant d'être un hôtel prestigieux, la Maison Souquet fut au début du siècle dernier une maison de plaisirs, comme celles peintes par Henri de Toulouse-Lautrec. Enfin, près du Moulin Rouge, vous entrerez dans un lieu exclusive : un décor élégant et luxueux vous plongera dans l'ambiance d'une ancienne maison de plaisirs de la Belle Epoque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *